Guide du débutant en cuisine japonaise | 28 ingrédients de cuisine les plus utilisés

Nous pouvons gagner une commission sur les achats qualifiés effectués via l'un de nos liens. Apprendre encore plus

Les traditions culinaires du Japon remontent à des milliers d'années. Au fil du temps, il s'est développé autour de l'un des cinq goûts de base, appelé umami, ou savouriness en anglais.

La cuisine japonaise est extrêmement variée et diversifiée, mais il existe quelques plats emblématiques que vous connaissez probablement. Ceux-ci incluent les sushis, les yakiniku (barbecue japonais), les ramen et la soupe miso que vous pouvez également trouver dans les restaurants américains.

Dans ce guide, je passerai en revue tout ce que vous devez savoir sur la cuisine japonaise, les types d'aliments que vous pouvez également trouver aux États-Unis, puis je partagerai les ingrédients japonais indispensables pour votre cuisine.

Si vous aimez préparer des plats délicieux et surtout sains, vous serez fasciné par tout ce que la culture culinaire japonaise a à offrir !

10 ingrédients japonais essentiels

Découvrez notre nouveau livre de recettes

Recettes familiales de Bitemybun avec planificateur de repas complet et guide de recettes.

Essayez-le gratuitement avec Kindle Unlimited :

Lire gratuitement

Dans cet article, vous trouverez :

Des marques abordables d'ingrédients japonais

Il existe suffisamment de marques abordables d'ingrédients japonais pour vous permettre (presque partout dans le monde) de le cuisiner sans dépenser trop d'argent.

Mes marques abordables préférées sont :

  1. Ajinomoto
  2. maruchan
  3. Otafuku

Et vous devriez certainement consulter le Japan Store créé par Amazon, plein des meilleurs ingrédients japonais que vous trouverez en ligne.

Comment s'appelle la cuisine japonaise ?

Le terme traditionnel pour la cuisine japonaise est Washoku (和食). Cela signifie « Japon », « harmonie » et « nourriture à manger ». Ainsi, il fait référence au mélange harmonieux d'ingrédients nutritifs qui composent la cuisine japonaise.

Ce terme est en fait une invention assez récente de la période Meiji (1868-1912), qui marque le début de l'industrialisation et de la modernisation du Japon.

Qu'est-ce qui fait la cuisine japonaise ?

La cuisine japonaise traditionnelle est basée sur du riz avec du bouillon miso et d'autres plats, dont beaucoup contiennent nouilles comme ramen et udon.

L'accent est mis sur les ingrédients de saison. Les plats d'accompagnement sont souvent composés de légumes marinés et de poisson. Vous pouvez manger des fruits de mer crus ou grillés dans certains des plats les plus célèbres du pays : sushis et sashimis.

La culture culinaire japonaise ne risque pas de disparaître. Beaucoup de ces plats peuvent être partagés avec d'autres pays asiatiques mais ont leur propre style et goût unique. Par exemple, l'un des plats les plus savoureux du Japon est yakitori, ou brochettes de poulet grillé.

Ainsi, BBQ japonais, appelé yakiniku est la façon la plus populaire de cuire la viande.

Ensuite un autre La façon populaire de cuisiner au Japon est de faire frire les aliments. De nombreux plats de type crêpes comme okonomiyaki combiner des ingrédients sucrés ou salés et les faire frire avec une pâte spéciale.

Mais l'une des choses les plus distinctives qui rendent les aliments uniquement japonais est la cinquième saveur de la cuisine japonaise, umami.

Cette combinaison de sucré et salé est ce qui le distingue. Cela a attiré l'attention des meilleurs chefs du monde entier.

Cuisine japonaise traditionnelle Washoku

Washoku a été créé pour distinguer la cuisine traditionnelle japonaise de la cuisine occidentale (Xi Yang Liao Li) et de la cuisine japonaise d'influence japonaise (Yang Shi).

Je sais que cela semble un peu complexe, mais il y a une différence entre l'ancienne cuisine japonaise traditionnelle, la cuisine japonaise moderne et les aliments d'inspiration occidentale.

Alors, quel est l'aliment de base de la cuisine japonaise ancienne ?

Fruits de mer fait partie intégrante de la tradition culinaire japonaise car elle a toujours été facilement disponible. Le Japon a toujours été une nation de pêcheurs et donc le poisson et les autres fruits de mer étaient plus répandus dans les vieux plats que les autres viandes.

La cuisine Washoku est très importante et fait toujours partie des préférences culinaires de l'Asie. En 2013, l'UNESCO a placé Washoku sur leur liste Héritage culturel immatériel de l'humanité.

Il reconnaît les aliments traditionnels japonais comme une ressource inestimable pour l'histoire culinaire.

Plats et ingrédients de saison

La particularité de Washoku est sa sensibilité saisonnière à la nourriture, les quatre saisons jouent un rôle important dans la cuisine japonaise.

Bien que les saisons ne soient pas un trait individuel, elles sont profondément ancrées dans la culture japonaise et elles ont un lien important avec la nourriture.

Ainsi, les plats de saison et la cuisine avec « ce qui est de saison » ont toujours été une grande partie de la tradition culinaire.

Cela est évident dans les arts traditionnels, la poésie et les vêtements, ainsi que dans la cuisine japonaise. Éviter ("Xun") est une façon de montrer du respect pour le cycle de la nature.

Le terme fait référence à la saison où les produits frais atteignent leur saveur et leur valeur nutritionnelle maximales et doivent donc être consommés pour un maximum de bienfaits pour la santé.

Par exemple, l'hiver et le début du printemps sont les meilleurs moments pour manger des palourdes hamaguri alors qu'en été, les Japonais adorent leurs piments shishito épicés.

En automne, les gens adorent manger des recettes à base de champignons matsutake ligneux, de brochet et de feuilles de shungiku aux herbes. C'est aussi la meilleure saison pour pêcher la sériole buri.

Il y a aussi un shun pour le riz et le riz fraîchement récolté s'appelle Xin Mi. Il est populaire car il a une texture beaucoup plus tendre et il est plus humide.

Il peut y avoir des motifs saisonniers sur des assiettes ou des bols. Quelques feuilles vertes tendres ou des feuilles d'érable rouge décoratives peuvent ajouter une touche de couleur au plat. Les chefs japonais utilisent des légumes et des légumes de saison pour décorer les aliments.

Le shogunat Tokugawa (à l'époque d'Edo) avait des contacts très restreints avec les pays étrangers. Mais dès que le Japon a ouvert ses frontières pour permettre l'afflux de nouvelles cultures et de nourriture, de nombreuses personnes sont arrivées des États-Unis et d'Europe.

Autrefois tabou dans la pratique bouddhiste zen, le bœuf et le porc ont rapidement été adoptés par les Japonais. Des plats fusion comme tonkatsu, curry, et la croquette ont été inventés.

Types de cuisine Washoku

Vous entendrez peut-être parler de différents styles de plats japonais à plusieurs plats – se terminant par Ryori (Liao Li) – qui se traduit par cuisine/cuisine/cuisine.

Vous pouvez essayer un ou plusieurs de ces plats Washoku raffinés lors d'un voyage à travers le Japon, car ils ne sont malheureusement pas courants en Occident.

  1. Shojin Kyori Jing Jin Liaol – Shojin Ryori est un terme qui fait référence à la nourriture du temple qui est complètement végétalienne, bien que certains temples autorisent les produits laitiers. C'est un ancien type de cuisine bouddhiste zen.
  2. ChaKaiseki Ryori (également connu sous le nom de Kaiseki Ryori), Cha Huai Shi Liao Li est un repas qui est servi avant la célèbre cérémonie du thé japonaise. Le Cha-Kaiseki Ryori était à l'origine un repas bon marché qui satisfaisait la faim avant la cérémonie proprement dite.
  3. Kaiseki Kyori Hui Xi Liao LI – Les mots ont la même prononciation, mais avec des caractères chinois différents. Kaiseki Ryori est un repas traditionnel servi lors de banquets cérémoniels. De tels restaurants spécialisés Kaiseki existent toujours.
  4. Honzen Ryori Be Shan Liao Li est un repas formalisé servi sur des plateaux à pattes aux aristocrates de la cour. Bien qu'il soit plus rare de trouver des expériences Honzen Ryori de nos jours, car les tables et les chaises ont remplacé les plateaux traditionnels. Il y a encore quelques endroits qui offrent cette expérience.

Qu'est-ce qu'un repas traditionnel japonais ?

Un repas traditionnel commence généralement par une soupe comme soupe miso or soupe de ramen.

Ensuite, vous avez le plat principal qui est servi avec un accompagnement et quelques légumes marinés comme le radis daikon, prunes marinées, etc.

De nombreux plats principaux comme le yakiniku BBQ sont également servis avec une trempette.

Un autre plat principal commun est un bol de riz comme gohan servi avec de la viande ou des fruits de mer (généralement du poisson). Les plats de nouilles sont également populaires mais pas aussi bon marché que les plats de riz classiques.

Le dessert n'est pas aussi courant qu'en Occident. Dans l'ensemble, les repas sont plus légers et moins copieux car ils ne sont pas aussi gras ou caloriques que les repas occidentaux.

Cuisine japonaise traditionnelle

Jetons un coup d'œil à la nourriture japonaise la plus populaire au Japon.

Sushi

Sushi de types de nourriture japonaise
Photo de cottonbro provenant de Pexels

Il ne fait aucun doute que vous avez entendu parler des sushis et que vous les avez probablement essayés. Réellement, le sushi est probablement la meilleure exportation alimentaire du Japon à ce jour.

Il s'agit de poisson et de fruits de mer crus ou cuits, accompagnés de légumes, de riz vinaigré et d'algues, puis façonnés en petits rouleaux. Les petits pains sont servis avec de la sauce soja pour tremper et une sauce wasabi épicée.

Les sushis traditionnels sont plus simples comme le rouleau de base au saumon ou le rouleau de concombre. Ce n'est pas tout à fait comme les sushis américains (c'est-à-dire les rouleaux californiens), mais je vais ensuite aborder la cuisine japonaise américaine.

Au Japon, les sushis sont servis dans de nombreux restaurants sous la forme de kaiten-zushi, également appelés sushi de bande transporteuse. Les convives choisissent les sushis qu'ils veulent manger sur un tapis roulant en mouvement et ils peuvent manger à un prix abordable.

Ensuite, vous avez des restaurants de sushis haut de gamme où la nourriture est servie dans le style Edo. Ceci est connu sous le nom de sushi Edomae et vous êtes assis à un comptoir en train de manger tranquillement pendant que le chef de sushi prépare les rouleaux de sushi devant vous.

sashimi

Le poisson cru, appelé sashimi, est une autre spécialité japonaise. Il est généralement servi dans les mêmes restaurants que les sushis.

Le sashimi, qui est un poisson cru coupé en bouchées et semblable au sushi, ne contient pas de riz.

C'est un choix populaire pour tous ceux qui visitent le Japon, qu'ils soient à Tokyo ou à Kyoto, mais il est préférable pour ceux qui aiment le goût du poisson cru et des fruits de mer. 

Il existe de nombreux types de sashimi, tout comme les sushis.

Le maguro et d'autres types de thon, le saumon, le maquereau et la daurade font partie des variétés les plus populaires et les plus connues. Aussi, vous pouvez essayer les œufs de saumon, uni, ou des oursins.

Le sashimi est généralement consommé avec de la sauce soja pour rehausser sa saveur. Pour plus de chaleur, vous pouvez ajouter un peu de wasabi sur le dessus de votre sashimi.

Cependant, ce n'est pas nécessaire. Certaines variétés, comme le chinchard, seront servies avec du gingembre plutôt que du wasabi.

Yakiniku et yakitori

Yakiniku est le terme général pour le barbecue japonais. Vous pouvez griller n'importe quelle viande, fruits de mer et légumes sur toutes sortes de grillades japonaises comme l'hibachi, le teppanyaki, Konro, etc.

Le yakitori est un plat japonais populaire où le poulet est coupé en petits morceaux puis placé sur des bâtons de bambou. En gros, ce sont des brochettes de poulet grillées.

Vous pouvez le trouver sur de nombreux menus dans les restaurants décontractés et les izakaya, ce qui en fait un excellent choix pour une soirée entre amis au Japon.

Ce plat est particulièrement délicieux lorsqu'il est accompagné d'alcool. Il est également possible de retrouver ce plat traditionnel japonais lors d'un festival japonais ou étal de nourriture de rue.

Le yakitori est généralement commandé par portion de poulet dans les restaurants. D'autres types de viande et de légumes peuvent également être embrochés.

La viande est légèrement assaisonnée de sel, vous pouvez donc la manger tout de suite. Vous pouvez manger directement de la brochette. 

Le yakitori est aussi servi avec une sauce yakitori à base de sauce soja et de mélasse et donne une douceur à la viande.

Soupe miso

La soupe miso, un autre aliment japonais populaire, est bien connue pour son goût délicieux et ses bienfaits pour la santé. Cette soupe est généralement accompagnée d'autres plats principaux et d'accompagnement.

La soupe miso est un élément de base du régime traditionnel japonais et c'est l'aliment réconfortant parfait pour une nuit froide. 

La base de la soupe miso est simplement la fermentation du miso (soja et koji), ce qui lui donne une saveur riche et une profondeur. C'est alors assaisonné de dashi japonais qui contient des flocons de varech et de bonite.

Il existe de nombreuses variantes régionales de la soupe miso. Celles-ci vont de simples soupes à base d'algues et de tofu à des soupes plus complexes comprenant du crabe ou des légumes que vous ne voyez généralement pas dans la soupe miso. 

Il y a de nombreux types de pâte miso, mais les plus courants sont le blanc (léger), le jaune (moyen) et le rouge (fort, piquant).

Lorsque vous visitez le Japon, assurez-vous d'essayer l'authentique soupe miso. Vous pouvez le trouver dans la plupart des restaurants japonais à tous les prix.

Oden

Il s'agit d'un plat composé de divers ingrédients à saveur douce et mijoté dans un bouillon savoureux et il ressemble à une soupe.

L'oden est consommé depuis de nombreuses années au Japon. On pense qu'il a été préparé pour la première fois pendant la période Muromachi (1336-1573).

Les ingrédients sont destinés à rehausser la saveur du bouillon (généralement composé de fruits de mer et de varech) et de lui donner une saveur savoureuse et salée.

Oden est souvent composé d'ingrédients au goût doux comme le tofu et le poisson. Le radis daikon est un légume-racine épais que l'on retrouve également dans de nombreuses recettes. 

Le ganmodoki est une autre option populaire : c'est une combinaison copieuse de légumes et de tofu qui a été façonnée en une forme ronde.

Oden est vendu dans les restaurants et les stands de nourriture. En hiver et en automne, vous pouvez également le trouver dans les dépanneurs. Vous pouvez même acheter de l'oden en canettes dans les distributeurs automatiques du quartier d'Akihabara à Tokyo.

Sukiyaki

Sukiyaki est généralement préparé dans une poêle en fer peu profonde parce que c'est un aliment assez liquide et liquide. Il est traditionnellement servi chaud en automne et en hiver au Japon car il est considéré comme un plat réconfortant.

Il a été popularisé au Japon vers le 19ème siècle. Il peut être préparé chez vous ou au menu d'un restaurant.

Le sukiyaki peut être préparé avec de nombreux ingrédients différents comme des tranches fines, des oignons verts, des tomates et des champignons. Le plat est préparé par des convives qui font griller les ingrédients dans une poêle et ajoutent quelques gouttes sauce sukiyaki ou warishita.

Pour manger le sukiyaki tel qu'il est traditionnellement préparé, trempez le légume ou la viande dans un bol d'œufs battus.

Ce plat délicieux et satisfaisant est excellent servi avec du riz cuit à la vapeur. 

Unagi (anguille)

Unagi est également connu sous le nom d'anguille en anglais et se trouve principalement dans les rivières. C'est une délicatesse japonaise que l'on retrouve souvent dans la cuisine japonaise de qualité supérieure.

De nombreux restaurants décontractés sont également spécialisés dans la cuisine unagi. Vous pouvez déguster du kabayaki dans les restaurants unagi. C'est là que l'unagi est grillé sur des brochettes avec une sauce spéciale qui comprend du mirin, du sucre et du saké.

Unadon est une variante du même plat qui comprend du kabayaki avec du riz blanc.

Hitsumabushi est un autre plat traditionnel de Nagoya. Bien que son apparence puisse surprendre certains, il s'agit d'un kabayaki découpé servi sur du riz blanc.

Cependant, il peut également être apprécié avec d'autres condiments tels que l'oignon vert et le wasabi ou comme ochazuke, qui est un thé vert ou un bouillon chaud.

Unagi peut également être utilisé comme aliment sain pour éviter la fatigue due à la chaleur estivale en raison de ses protéines et de ses propriétés bénéfiques, considérées comme facilitant la digestion. 

Tempura

Le tempura est arrivé au Japon via Nagasaki au 16ème siècle à la suite de nouvelles méthodes de friture et de cuisson des beignets.

C'est un plat qui consiste à faire frire de la viande, des fruits de mer et légumes dans une pâte. La pâte est un simple mélange de farine et d'œufs, mais elle donne aux aliments une délicieuse texture croustillante.

La nourriture tempura frite est généralement trempée dans une sauce appelée tentsuyu, un bouillon composé d'une combinaison de kombu (algues), de flocons de bonite, de mirin et de sauce soja.

La sauce est cuite et mijotée et donne un goût léger et rafraîchissant aux aliments frits.

Boulettes de riz (onigiri)

Le riz étant un aliment japonais si populaire, vous ne serez pas surpris de savoir que le riz peut être servi sucré ou salé, cuit à la vapeur ou frit, et même transformé en boulettes de riz.

Onigiri est un type de boule de riz dont vous avez peut-être entendu parler. L'omusubi, ou onigiri, peut ressembler à du riz ordinaire.

Cependant, il est souvent enveloppé dans des algues nori et a une garniture intérieure savoureuse.

Ces boulettes ou triangles de riz sont souvent servis dans les déjeuners bento et peuvent être trouvés dans les supermarchés. C'est un excellent choix pour les collations légères ou les repas.

L'onigiri est disponible dans une variété de saveurs, y compris le varech, les flocons de bonite, la prune marinée (umeboshi) et le saumon. Vous pouvez également trouver de nombreuses autres saveurs dans un dépanneur ou un supermarché.

Vous pouvez faites votre propre onigiri et achetez-le à bas prix, mais il existe de nombreux restaurants qui proposent des onigiri, préparés par des chefs qualifiés avec des ingrédients de haute qualité.

Plats de nouilles

Les nouilles soba, udon et ramen sont les types les plus populaires au Japon.

Nouilles soba sont faits de farine de sarrasin et d'eau. Les nouilles sont roulées finement et coupées en nouilles d'une largeur de 1 cm à 2 cm. Il est préférable de cuire les nouilles dans de l'eau bouillante.

Une façon populaire de le manger est en sbouillon d'oba (appelé tsuyu), qui est généralement fabriqué à partir de kombu, bouillon de bonite séchée et assaisonné de mirin.

Udon, un plat traditionnel japonais, est connu pour ses nouilles épaisses. La pâte est composée de farine et d'eau salée. Une fois la pâte pétrie, elle est coupée en nouilles.

Les nouilles udon peuvent être bouillies dans de l'eau puis garnies de soupe ou de tempura. L'udon peut être dégusté chaud ou froid, tout comme le soba. Les nouilles peuvent être consommées de plusieurs façons, mais la soupe ou le sauté sont les plus courants. 

Nouilles ramen sont généralement servis dans du bouillon. Il est composé de nouilles de blé à la chinoise, servies dans un bouillon à base de viande ou (occasionnellement) de poisson.

Parfois, il a des garnitures comme le chashu, le nori (fruits de mer séchés), le menma et les oignons verts. Vous pouvez également ajouter de la viande, des fruits de mer, du tofu et tout ce que vous voulez. j'ai répertorié les garnitures de ramen les plus populaires ici.

Les ramen sont des aliments réconfortants populaires et ils sont souvent vendus sous forme de paquets de nouilles préemballés que vous préparez au micro-ondes ou sur la cuisinière en quelques minutes.

Donburi

Donburi, le terme japonais pour un bol de riz, est un aliment très populaire pour le déjeuner ou le dîner. Vous commencez avec un bol de riz, puis vous y ajoutez des viandes cuites ou des légumes.

Oyako-Don est une version du donburi. Il comporte du poulet (parent ou « oya ») ainsi qu'un œuf (enfant ou « ko ») à son sommet.

Vous pouvez également ajouter du bœuf, des oignons, du tempura ou du porc frit au riz (gyudon). C'est vraiment la meilleure façon d'avoir du riz avec des ingrédients savoureux supplémentaires. 

Cuisine japonaise en Amérique : quelle est la différence ?

Lorsqu'un plat migre du Japon vers l'Amérique, il subit généralement quelques changements et les saveurs sont adaptées au palais américain.

La nourriture japonaise devient de plus en plus populaire avec une évolution vers une alimentation plus saine. Même en Amérique, le nombre de restaurants japonais augmente.

La popularité de la cuisine japonaise n'est pas seulement due à son goût délicieux, mais aussi parce qu'elle vous permet de profiter visuellement des plats.

Mais les saveurs changent aussi. Par exemple, pensez aux sushis. Le California roll est probablement le sushi roll le plus célèbre d'Occident.

Au Japon, ce n'est pas un rouleau populaire car il est adapté et aromatisé selon les préférences américaines pour l'imitation de crabe, l'avocat et beaucoup de sauce.

Idem avec les bols teriyaki. Ceux-ci sont plus populaires aux États-Unis qu'au Japon. La sauce Teriyaki est en fait une adaptation des sauces et saveurs hawaïennes.

On peut dire que de nombreux plats japonais se sont américanisés en cours de route.

Une autre différence est que la cuisine japonaise traditionnelle est basée sur le riz, mais en Amérique, beaucoup de gens aiment manger des nouilles à la place, car elles ressemblent davantage aux pâtes italiennes et les gens les connaissent très bien.

La nourriture japonaise la plus populaire en Amérique

Sushi

Sushi est l'ambassadeur de la cuisine japonaise le plus populaire. La différence est que le sushi américain contient plus d'ingrédients et contient plus de calories que son homologue japonais plus sain.

Les rouleaux de sushi au Japon sont fabriqués avec du papier nori à l'extérieur et remplis de poisson cru ou de fruits de mer frais et d'un ou deux légumes. AutrementLes rouleaux ushi aux États-Unis sont remplis d'une grande variété de fruits, de légumes et de sauces fortes et audacieuses.

Au Japon, vous ne trouverez pas de rouleaux de sushi frits, épicés ou remplis d'avocat trop souvent. 

sashimi

Le sashimi est moins populaire que le sushi en Occident parce que les gens ne sont tout simplement pas aussi habitués à manger du poisson cru. Cependant, la plupart des restaurants de sushis occidentaux proposent également des sashimi au menu.

Nouilles ramen

Le ramen est un plat américain populaire que les gens apprécient principalement pour son prix bas. C'est un aliment japonais très populaire qui a été légèrement adapté.

Les restaurants de ramen proposent des ramen avec de la viande et des légumes comme option saine. Les bouillons de soupe ramen varient selon les régions. Les plus populaires sont les bouillons à base de miso, de sauce soja et de sel.

Vous pouvez trouver des ramen dans la plupart des restaurants et magasins de proximité. Ils offrent également de l'eau chaude, vous pouvez donc prendre une tasse de ramen à emporter.

Riz frit (Chahan)

Chahan peut être décrit comme du riz frit. Il vient avec de nombreuses garnitures différentes. Le chahan est généralement composé de riz, d'oignons et d'œufs, qui sont ensuite frits dans un peu de sauce soja.
 
Vous pouvez acheter des sachets de saveur chahan du Japon qui vous permettent de faire du riz frit dans différentes saveurs comme le saumon ou les crevettes.
 
Contrairement au riz frit japonais qui est composé de simples oignons nouveaux, d'œufs et de riz blanc, le riz frit américain est généralement garni de plus d'œufs, de sauces et accompagné de poulet, de porc, de bœuf et d'aliments frits.

Poulet Teriyaki

Le poulet teriyaki à l'américaine est surtout connu pour ce délicieux glaçage sucré. Le plat est composé de cuisses ou de poitrines de poulet grillées, marinées dans une sauce teriyaki sucrée à base de soja.

Il est ensuite servi avec des légumes cuits à la vapeur et du riz et garni de graines de sésame.

La plupart des poulets teriyaki américains contiennent également de l'ail et d'autres saveurs non traditionnelles. C'est un fast-food populaire et des plats à emporter dans des restaurants comme Panda Express.

Le teriyaki traditionnel est composé d'une sauce piquante plus simple que la sauce américaine qui est en fait hawaïenne et à base d'ananas.

Ce plat est un excellent exemple de cuisine fusion japonaise.

curry katsu

Si vous pensez à la cuisine fusion culte, alors le curry Katsu est un élément important de la liste.

Le plat est composé d'une délicieuse escalope de porc, panée au panko et frite. Il est ensuite servi sur un lit de riz et généreusement nappé d'une abondante sauce au curry.

La sauce au curry est faite avec un roux au curry japonais et est plus douce que le curry indien. Pour faire la sauce au curry, les épices de curry sont mélangées avec de la farine, du beurre et de la sauce soja.

Aliments teppanyaki

Les Américains adorent leurs plats cuisinés de style teppan. La nourriture teppanyaki fait référence à la nourriture qui est cuite sur un dessus plat grill teppanyaki.

La plupart de ces plats sont préparés avec des viandes grillées, des fruits de mer et des légumes. Ensuite, les nouilles, les œufs et/ou le riz sont également frits sur le gril teppan et ajoutés au plat pour créer un savoureux sauté.

Une variété populaire est la nouille yakisoba avec des oignons verts, du poivre, des œufs et des germes de soja.

Meilleures sauces japonaises

Il y a beaucoup de choses que vous pouvez faire vous-même et j'aime parfois faire mes propres sauces aussi, mais si vous êtes comme moi et que vous travaillez et avez une famille, en acheter quelques-unes dans le commerce de temps en temps n'est pas si mal chose.

Du moins, si vous savez où trouver les bonnes saveurs!

Ingrédients de cuisine japonais les plus populaires

Ces ingrédients sont ce que j'utilise dans mes recettes tout au long de ce blog, alors peut-être que vous avez atterri sur cette page en voulant faire l'un des délicieux plats japonais que vous avez vus.

Shoyu japonais (sauce soja)

Vous ne pouvez pas essayer le shoyu en mangeant de la nourriture japonaise. Vous le savez certainement en ayant des sushis dans votre restaurant japonais préféré.

Mais il est également utilisé dans de nombreux plats et sauces. Mon utilisation préférée est de l'ajouter à mon bouillon de nouilles ramen, et tout commence par avoir la bonne sauce de soja pour le travail.

La sauce soja est extrêmement polyvalente et vous pouvez l'utiliser comme arôme de base pour de nombreux plats. Les sauce WFM Shoyu à faible teneur en sodium est l'un de mes préférés.

Sauce japonaise Worcestershire

Le Worcestershire est la sauce de prédilection au Japon pour ajouter de la sauce sur vos plats. On l'appelle presque simplement « sauce » dans les établissements japonais, car tout le monde saura instantanément ce que vous voulez dire.

Il est probablement originaire d'Angleterre, mais il est dans l'héritage japonais depuis plus de 120 ans et est maintenant considéré comme une sauce japonaise et utilisé dans de nombreux plats.

Bouledogue est la meilleure marque de sauce Worcestershire japonaise et elle a une consistance assez épaisse mais elle est plus sucrée que la sauce Western Worcestershire.

Sauce aux huîtres japonaises

La sauce aux huîtres japonaises est beaucoup plus douce en saveurs de poisson que ses autres homologues asiatiques, alors assurez-vous de ne pas acheter une variante chinoise ou thaïlandaise de cette sauce pour votre plat japonais.

Il contient beaucoup de soja car les japonais adorent la sauce soja!

La sauce aux huîtres japonaises est beaucoup utilisée dans les plats de légumes sautés et avec les champignons shiitake.

Si vous recherchez cette saveur umami équilibrée qui offre encore beaucoup d'arômes de fruits de mer, consultez Sauce soja aux huîtres asamurasaki.

Sauce teriyaki japonaise

Teriyaki est définitivement une sauce japonaise et il vient en fait de deux mots japonais "teri" (lustre) et "yaki" (griller).

Cela donne un éclat, c'est ainsi que la lumière frappe une surface brillante, aux ingrédients que vous êtes sur le point de griller. La brillance vient du sucre du teriyaki, ce qui en fait une sauce très sucrée.

L'une des sauces Teriyaki premium les plus savoureuses est Sauce marinade teriyaki de Yamasa. Vous pouvez l'utiliser pour faire mariner les viandes yakiniku ou y tremper vos boulettes de riz. 

Mais ce que peu de gens savent, c'est que cela vient aussi du mirin dans la sauce un ingrédient très utilisé dans la cuisine japonaise.

Inutile de dire que la sauce teriyaki est excellente pour tous ceux délicieuses recettes de barbecue japonais.

Mayonnaise japonaise

Si vous parlez de mayonnaise japonaise, vous parlez de Kewpie. Ils sont presque synonymes car c'est la marque la plus connue qui le fabrique.

La mayonnaise japonaise diffère de l'américaine en ce qu'elle a un goût un peu plus acide.

J'aime aussi l'utiliser dans les vinaigrettes mais je saute la plupart du temps le vinaigre parce que la mayonnaise (kewpie mayo, pas le régulier!) prendra soin de cette acidité que vous recherchez.

Si vous n'avez pas essayé Mayo Kewpie pourtant, vous manquez!

Sauce Takoyaki

Il y a beaucoup de fans là-bas qui aime une bonne boule de takoyaki. C'est la texture croquante et le centre pâteux, mélangés à la saveur de poisson de poulpe qui les font revenir pour plus.

Mais la vraie saveur vient de la sauce.

En plus de la mayonnaise japonaise, vous devez utiliser la sauce takoyaki spécialement préparée comme garniture pour terminer votre plat.

Accompagné des boules de poulpe, le Hinode Délicieux ! Sauce Takoyaki donne une délicieuse saveur fruitée mais salée. 

Sauce Yakisoba

Le yakisoba est un célèbre plat japonais apprécié dans presque tous les foyers.

C'est tellement bon et facile à faire (recette ici) que les Japonais font souvent assez pour toute la famille et quelques restes supplémentaires pour leur boîte à bento le lendemain.

Lorsque vous utilisez une sauce Yakisoba pré-préparée, c'est encore plus facile à préparer.

La saveur umami Sauce Otafuku Yakisoba est en fait parfait pour la plupart des plats de nouilles. 

Sauce Yakitori

La sauce Yakitori est utilisée pour glacer les brochettes de poulet devant vous les griller au feu de charbon de bois.

Le yakitori est en fait consommé tel quel, sans aucune sauce supplémentaire, le glaçage doit donc être parfait.

Si vous voulez essayer une sauce yakitori en bouteille, je vous recommande Ebara Yakitori sans tare.

Meilleures saveurs de cuisine japonaise

Ingrédients de cuisine japonaise sauce et assaisonnements

Saké japonais

Saké de cuisine est utilisé dans tant de recettes japonaises, vous ne pouvez pas vivre sans bouteille.

Cette marque n'est pas un saké de cuisine mais vous pouvez aussi la boire.

Je n'aime pas cuisiner le saké car le sel doit être ajouté par la loi pour le saké de cuisine pour pouvoir être vendu dans les épiceries sans permis d'alcool.

C'est une option très peu coûteuse et peut-être pas la meilleure marque à boire, mais certainement avec laquelle cuisiner!

Cependant, si vous voulez un excellent saké de cuisine pour toutes vos meilleures recettes japonaises, vous pouvez essayer Assaisonnement pour saké de cuisine Kikkoman Ryorishi qui est fait de riz koji. 

Huile de sésame rôtie japonaise

Les huiles de sésame utilisées comme ingrédient aromatisant dans les plats japonais sont fabriquées à partir de graines de sésame grillées.

L'huile de sésame grillé a une couleur brun clair à parfois une couleur rougeâtre plus foncée et généralement plus la couleur est profonde, plus elle a de saveur.

Vous n'avez pas besoin d'en utiliser beaucoup dans vos plats car la saveur et l'arôme sont si forts, donc une bouteille devrait durer longtemps.

Huile de sésame grillé biologique est le type d'ingrédient que vous pouvez également trouver dans les épiceries et les magasins de santé américains.

Mirin japonais: vin de riz doux

Le mirin est couramment utilisé dans les sauces et les plats japonais pour ajouter un peu de douceur sans surcharger. C'est ce qui donne l'éclat brillant au teriyaki et le piquant des sushis.

Il est fabriqué à partir d'alcool de riz comme on en trouve pour le saké, mais le processus de fabrication de l'alcool est arrêté plus tôt. C'est pourquoi on trouve plus de sucre et moins d'alcool dans le mirin que vous ne le feriez pour l'amour.

Tant de recettes japonaises nécessitent du mirin, vous devez donc l'avoir dans votre garde-manger ! Essayez celui de kikkoman car il est abordable et savoureux. Ce n'est pas un chérie mirin, mais ceux-ci peuvent devenir très chers (J'explique pourquoi c'est ici).

Vinaigre de riz

Le vinaigre de riz est toujours utilisé dans un bon riz à sushi pour assaisonner le riz.

A part ça, vous le retrouverez souvent dans les recettes de vinaigrettes et pour toutes ces délicieuses recettes japonaises gingembre mariné, prunes et autres mélanges.

Vinaigre de riz brassé authentique de Marukan est l'un des meilleurs vinaigres de riz du Japon. 

Pâte de miso japonais

Pâte de miso blanc Hikari

(voir plus d'images)

La pâte de miso est une substance à base de soja fermenté et a une forte saveur. Il a une sorte de couleur rouge brunâtre (sauf si vous avez la pâte de miso blanche) et est très salé.

Il est destiné à être utilisé dans les plats car à lui seul, la saveur est trop forte.

Le plat le plus connu qui utilise pâte de miso est la soupe miso, et c'est aussi une base pour beaucoup de bouillons de nouilles ramen.

Pâte de haricot Anko

La pâte de haricots japonais, également appelée anko, est composée de haricots rouges (adzuki).

C'est une pâte de haricots végétalienne qui est utilisée comme garniture pour des pâtisseries comme le dorayaki ou les crêpes japonaises taiyaki (amusant et en forme de poisson!). Il a un goût légèrement sucré et une texture crémeuse.

Vous pouvez l'acheter dans des sacs, comme le Pâte de haricots rouges de Koshian.

Si vous avez du mal à trouver des haricots adzuki pour faire de l'anko, voici quelques substituts que vous pouvez utiliser à la place

Bouillon de Dashi

Dashi est là pour la saveur umami. Il est utilisé pour faire ressortir d'autres saveurs de votre plat et les renforcer avec de l'umami.

Avec une bouillon dashi instantané, vous n'avez pas besoin de le faire vous-même à partir de zéro et d'ajouter simplement la forme en poudre à de l'eau ou directement dans votre plat (assurez-vous d'ajouter également de l'eau dans le plat et de remuer).

Poivre japonais Sansho

Les Japonais ne mangent pas souvent de plats épicés, mais lorsqu'ils ajoutent un peu de piquant, ils proviennent soit de saveurs importées de Chine ou de Corée, soit utilisent généralement un poivre vert japonais appelé Sansho.

Vous pouvez acheter des grains de poivre de Sichuan moulus de la marque S&B. Les Condiment au poivre de Sansho est la meilleure poudre de poivre japonais.

Prune marinée japonaise Umeboshi

Les umeboshi sont des fruits ume marinés et séchés que l'on trouve au Japon. On dit qu'ils sont assez sains et sont utilisés dans certains plats japonais, principalement comme garnitures.

Les boulettes de riz Onigiri sont l'un de ces plats qui utilisent la prune marinée.

Heureusement, Shirakiku umeboshi est vendu sur Amazon dans des contenants en plastique.

Meilleures garnitures japonaises

Flocons de bonite Katsuobushi

Le katsuobushi est des copeaux de bonite fermentés et il est utilisé dans de nombreux plats japonais pour faire ressortir les saveurs d'umami.

C'est un ingrédient principal du Dashi, mais il est également souvent utilisé comme garniture, principalement sur les aliments frits comme les boules de poulpe takoyaki.

Les flocons de bonite ajoutent une saveur de fruits de mer à n'importe quel plat, en particulier les aliments frits comme le Takoyaki.

Yamahide Gros flocons de bonite sont des copeaux de poisson umami qui rehausseront n'importe quel plat.

Tenkasu (bits de tempura)

Comme presque tous les pays, les Japonais aiment un bon croquant dans leur plat, et l'un des moyens les plus simples est d'ajouter des morceaux de tempura sur ou dans votre plat.

Si vous aimez les crevettes tempura ou même les légumes de votre restaurant japonais local, vous adorerez le Morceaux de tempura Tenkasu vous pouvez acheter pour ajouter cette petite texture croquante à votre dîner !

Furikake aux algues Aonori

L'algue Aonori est utilisée comme garniture sur de nombreux plats pour ajouter un peu de sel sur le dessus.

Vous constaterez principalement qu'il est utilisé uniquement sur du riz nature, qui est en fait un plat assez courant au Japon et que vous avez juste besoin d'algues pour lui donner un bon goût.

L'aonori est également l'ingrédient principal du furikake où quelques autres sont également ajoutés pour rehausser les saveurs.

Si vous voulez essayer cet assaisonnement, achetez le Assaisonnement pour riz AoNori Goma Furikake car c'est l'une des meilleures marques japonaises. 

Vous pouvez aussi faire du furikake vous-même, ici j'ai une super recette saveur bonite et crevette.

Radis Daikon mariné japonais

Le Daikon est un légume racine et a la structure et un peu du goût du radis.

Vous n'êtes pas obligé de le mariner, mais comme dans de nombreuses autres cuisines, les Japonais ont mariné ce légume pour pouvoir le conserver plus longtemps et avoir des légumes en hiver également.

Envie d'essayer le radis mariné ? Essaie le Eden Foods marque qui est mariné avec du son de riz. 

Champignons shiitake

Champignons shiitake sont utilisés dans tant de plats qu'il est difficile de les compter. Certains de mes préférés sont les sukiyaki et, bien sûr, les nouilles ramen.

Vous pouvez les obtenir sous forme séchée et elles conserveront toutes leurs saveurs et les libéreront une fois réhydratées.

Vous pouvez ajouter MONTAGNES VIGOUREUSES Champignons Shiitake séchés à votre recette de soupe miso préférée. 

Vraiment pratique!

Ingrédients de base japonais

Farine Okonomiyaki

Pour faire la pâte pour les crêpes Okonomiyaki traditionnelles, vous aurez besoin de quelques choses et j'en ai écrit plusieurs fois sur mon blog. Mais la première chose dont vous aurez besoin est de la farine avec la bonne consistance.

Il y a farines spécialement conçues pour Okonomiyaki, et la raison en est que pour obtenir la bonne texture et la bonne saveur, vous devez y ajouter pas mal de choses pour bien faire les choses.

Farine d'Otafuku Okonomiyaki a non seulement la bonne épaisseur nécessaire pour les crêpes (elles devraient pouvoir contenir des légumes, attention), mais elle contient également déjà les bonnes épices.

Nouilles ramen japonaises (Ramyun)

Les nouilles ramen font partie d'une si grande quantité de plats de la cuisine japonaise.

Un bol de soupe ramen peut accompagner de nombreux plats principaux ou se présenter seul, et vous pouvez ajouter beaucoup de saveurs différentes avec différents bouillons comme le miso, le shoyu et le shio.

Le ramen est l'un de mes ingrédients japonais préférés.

Vous pouvez essayer un Pack de variétés de nouilles ramen Menraku pour découvrir votre saveur préférée.

Nouilles soba

Les nouilles soba sont essentiellement des nouilles de sarrasin et de nombreux plats l'utilisent comme ingrédient principal.

Le plus populaire étant le yakisoba, qui, avec sa sauce spéciale yakisoba, est très facile à préparer.

Recherchez le Nouilles soba au sarrasin séchées J-Basket car ils sont savoureux et préparés avec des ingrédients japonais authentiques. 

Feuilles de Nori (algues grillées)

Bien qu'elles soient utilisées comme garniture sur de nombreux plats, de la soupe aux nouilles ramen aux bols de riz, les feuilles de nori sont le plus souvent utilisées comme ingrédient de base pour rouler les sushis.

Légèrement croquants de la torréfaction et du séchage, ceux-ci ajoutent également une saveur salée à votre plat.

J'aime utiliser le Feuilles de Hime Algues Sushi Nori quand je faire des rouleaux de sushi maison.

Pâte à tempura

La pâte Tempura est un autre de ces mélanges de pâte de base dont vous aurez besoin pour pouvoir créer les meilleurs plats, comme le délicieux bol Tendon tempura.

L'okonomiyaki a sa propre pâte pour pouvoir contenir les légumes, mais la pâte tempura doit être croustillante et ajouter la bonne saveur.

Idéal pour faire frire les crevettes mais aussi pour les légumes. Vous devriez également essayer.

Une excellente mélange de pâte à tempura d'Amazon peut vous faciliter la vie et c'est aussi assez abordable.

Riz à sushi japonais de qualité supérieure

Sushi utilise un type très particulier de riz blanc à grain moyen pour pouvoir obtenir la bonne texture collante nécessaire pour former les rouleaux de sushi et les faire rester en place.

N'utilisez pas de riz ordinaire à grains courts car la texture ne conviendra pas aux sushis. je recommande 4Sisters Authentique Riz Sushi Japonica À Grain Court qui est également sans produits chimiques.

Voici Comment faire cuire du riz à sushi sans cuiseur à riz

Feuilles de tofu au soja

Ils sont parfaits pour préparer n'importe quel type de tofu frit avec des garnitures, particulièrement bon pour les sushis Inari.

Les poches de tofu séchées sont également appelées inarizushi. Vous pouvez acheter Shirakiku Inarizushi Pas de Moto poches de caillé de soja en conserve. 

FAQ sur la cuisine japonaise

La cuisine japonaise est incroyablement diversifiée et il y a tellement de choses à dire. Cependant, il y a quelques questions importantes auxquelles vous voulez répondre afin que vous soyez informé sur tout ce qui concerne la cuisine japonaise ancienne et moderne.

Comment faire de la cuisine japonaise ?

Vous pouvez suivre une recette et faire une savoureuse cuisine japonaise à la maison et dans la plupart des cas, c'est tout à fait faisable.

Vous trouverez probablement les ingrédients dont vous avez besoin dans une épicerie asiatique ou en ligne.

Cependant, vous pourriez avoir besoin de 3 outils essentiels qui peuvent vous aider à cuisiner plus efficacement.

  • Tout d'abord, tu as besoin d'un cuiseur de riz – Presque tous les foyers japonais ont un cuiseur à riz. Comme de nombreux plats sont à base de riz,
  • Deuxièmement, vous avez besoin de poêles à frire - A wok en acier au carbone est la poêle la plus couramment utilisée pour frire et faire sauter ainsi que pour griller.
  • Et troisièmement, vous avez besoin de casseroles pour faire des soupes miso, du dashi, du bouillon de soupe japonais, des plats mijotés, des sauces et d'autres délices culinaires.

Comment apprendre la cuisine japonaise ?

Le moyen le plus simple et le moins cher d'apprendre à cuisiner des plats japonais est de suivre des recettes et des vidéos de cuisine.

Il existe de nombreuses recettes de style blog en ligne et de nombreuses vidéos de cuisine qui vous montrent de A à Z les méthodes de cuisine japonaises.

Donc, si vous voulez savoir comment apprendre la cuisine japonaise, vous devez suivre un cours spécialisé qui enseigne plus que les bases.

La meilleure façon d'apprendre est de suivre des cours et des cours de cuisine spécialisés. Vous pouvez faire défiler vers le bas de l'article pour voir mes recommandations de cours.

Comment décrire la cuisine japonaise ?

Une bonne façon de décrire la cuisine japonaise est "umami". Cela fait référence au cinquième goût également appelé « saveur ».

C'est un bon terme car les aliments japonais ont un goût plus subtil et délicat. Ils ne sont pas aussi épicés que certains autres aliments asiatiques et ils ont des saveurs bien équilibrées.

Une autre façon de décrire les aliments japonais est qu'ils sont simples, mais sains et réconfortants.

Pourquoi la cuisine japonaise est-elle populaire ?

La cuisine japonaise est construite autour d'ingrédients populaires et très savoureux comme le riz, les nouilles et les fruits de mer. La plupart des gens aiment ce type de nourriture.

De plus, les aliments sont faciles à partager avec les autres et il y a souvent une cuisine commune. Par exemple, si vous avez des yakiniku, vous vous asseyez un grill hibachi de table et cuisinez votre propre nourriture avec vos amis.

Une autre raison est que beaucoup de viandes et de légumes sont bouillis ou grillés, ce qui les rend sains. Bien sûr, il existe aussi des recettes frites, mais elles sont servies avec des plats d'accompagnement sains.

Enfin, la présentation est la clé et les gens adorent la façon dont la nourriture japonaise est préparée, servie et à quoi elle ressemble. Vous trouverez souvent des garnitures colorées comme des œufs, croquettes de poisson narutomakiet une oignon vert gras (negi) qui ajoutent un attrait esthétique.

Pourquoi la cuisine japonaise est unique des autres ?

La culture culinaire japonaise ne risque pas de disparaître et est de plus en plus populaire en Occident.

Certains plats comme les ramen ne sont pas uniques à 100% au Japon, car ils peuvent être trouvés dans d'autres pays asiatiques, mais les aliments japonais ont leur propre style et leur propre saveur.

Cinquième saveur de la cuisine japonaise, l'umami a attiré l'attention des plus grands chefs du monde entier. Cet umami est uniquement japonais et rend les plats spéciaux. 

Voici le problème : la plupart des plats japonais sont préparés avec des ingrédients frais et ne nécessitent aucun assaisonnement.

D'autre part, d'autres cuisines asiatiques comme la cuisine chinoise, sont plus grasses en raison de la façon dont elles sont frites. Les Japonais adorent griller ou servir leur nourriture à l'état naturel.

Pourquoi la cuisine japonaise est-elle souvent végétarienne ?

La cuisine japonaise n'est pas aussi dépendante de la viande que la cuisine occidentale. Tofu et riz (tofu frit au Japon, aburaage) sont deux incontournables de la cuisine japonaise.

Cela facilite les choses pour les végétariens et les végétaliens au Japon. Le bouddhisme était la religion qui a popularisé le végétarisme au Japon. Son influence est encore évidente aujourd'hui. Le shogun ryori est une option végétarienne dans de nombreux temples bouddhistes.

En outre, vous remarquerez qu'il existe de nombreux plats végétaliens et végétariens et des variantes d'autres plats populaires.

Pourquoi la cuisine japonaise est-elle saine ?

La cuisine japonaise est souvent préparée avec de la viande fraîche, des fruits de mer et des légumes et cuite selon des méthodes plus saines.

La cuisine japonaise traditionnelle est équilibrée par rapport à son homologue occidentale. Il comprend plus de poisson que de viande rouge, beaucoup de légumes et peu de riz.

Les nouilles sont également plus saines et vous pouvez trouver des nouilles soba au sarrasin bien meilleures.

Ce régime est pauvre en aliments transformés et a une faible consommation de sucre. Le régime japonais est très nutritif et généralement faible en calories.

Les régimes japonais traditionnels peuvent aider à prévenir des maladies telles que les maladies cardiaques et même le diabète. Il est naturellement riche en poisson et en algues, en thés verts, en fruits et en légumes, mais pauvre en protéines animales, en sucres ajoutés, en graisses et en protéines animales.

L'essentiel est que les aliments japonais ont une valeur nutritionnelle plus élevée.

Quels sont les piliers de la cuisine japonaise ?

Il est difficile de le réduire à quelques aliments de base ou « piliers » spécifiques. Cependant, certains aliments sont très courants dans de nombreuses recettes.

Ces aliments comprennent:

  • riz
  • nouilles ramen
  • nouilles soba
  • nouilles udon
  • nouilles somen
  • tofu
  • soja
  • sauce de soja
  • miso
  • Edamame
  • radis daikon
  • algues et légumes de la mer
  • poissons et fruits de mer (maquereau, saumon et œufs)
  • raisin
  • agrumes
  • kakis
  • thé vert

Meilleurs cours de cuisine japonaise en ligne

J'aurais aimé avoir commencé les cours en ligne plus tôt lorsque j'ai commencé MON voyage. J'ai passé BEAUCOUP de temps à rechercher des recettes et des techniques et j'en ai trouvé d'excellentes en ligne, je dois dire.

Mais il a fallu beaucoup de temps pour trouver les meilleures recettes et vidéos techniques pour m'aider à grandir.

Et vous devez dépenser un peu, pas beaucoup, pour avancer plus rapidement dans votre apprentissage. J'ai donc fini par acheter des cours pour en savoir plus.

J'en ai essayé beaucoup et certains étaient plutôt bons, mais il y avait aussi pas mal de mauvais. Ces deux-là, je peux vous recommander de les prendre pour vous permettre d'apprendre BEAUCOUP plus rapidement.

Cours de cuisine japonaise authentique par Pearl Ishizaki

Si vous voulez en savoir plus sur la cuisine de toutes sortes de plats japonais, ce cours de Pearl Ishizaki est le cours que j'ai trouvé le plus complet et le plus facile à suivre.

Il contient 92 (!) recettes, c'est un best-seller sur Udemy avec d'EXCELLENTS avis clients et plus de 8 heures de vidéos pédagogiques.

Vous pouvez essayer un aperçu gratuit ici:

Cours de cuisine japonaise authentique Udemy

(découvrez l'essai gratuit)

Le cours de sushi le plus complet en ligne par Dan Yang

Le sushi est l'un des types de plats japonais les plus attrayants et il est en fait assez facile de s'y lancer, mais difficile à maîtriser.

Tout ce que vous aurez besoin d'apprendre une fois que vous aurez approfondi le sujet, du roulage dans le bon sens à la bonne technique de coupe pour les poissons.

Dans son cours de sushi le plus complet, Dan Yang vous apprendra tout ce que vous devez savoir sur la maîtrise des sushis.

Vous pouvez essayer un aperçu gratuit ici:

Cours de sushi le plus complet

(découvrez l'essai gratuit)

À emporter

Maintenant que vous avez une idée de ce qui rend la cuisine japonaise spéciale, je vous recommande de sortir et d'essayer les plats japonais traditionnels ainsi que les aliments fusion modernes.

Les plats regorgent d'ingrédients savoureux avec un assaisonnement minimal mais beaucoup de saveurs umami.

Préparez-vous à voir beaucoup de poisson et de fruits de mer frais, y compris des anguilles et des palourdes au menu, car les Japonais ont une préférence pour les fruits de mer et les légumes de la mer.

C'est en partie la raison pour laquelle ils ont des taux de maladies cardiaques plus faibles là-bas et pourquoi le régime alimentaire des gens est globalement plus sain que le nôtre !

Ensuite, découvrez les 7 plats de rue japonais les plus délicieux que vous devez absolument essayer

Découvrez notre nouveau livre de recettes

Recettes familiales de Bitemybun avec planificateur de repas complet et guide de recettes.

Essayez-le gratuitement avec Kindle Unlimited :

Lire gratuitement

Joost Nusselder, le fondateur de Bite My Bun est un spécialiste du marketing de contenu, papa et adore essayer de nouveaux plats avec la cuisine japonaise au cœur de sa passion, et avec son équipe, il crée des articles de blog approfondis depuis 2016 pour aider les lecteurs fidèles avec des recettes et des conseils de cuisine.